Meilleur Siege auto enfant / Comparatif, Tests & Avis

Promo Siège auto : les meilleures offres du moment

Qu’est-ce qu’un siège auto

5 (100%) 1 vote
Un siège auto est aussi appelé siège bébé. Un siège auto est la concrétisation physique des dispositifs de sécurité imposés par la loi concernant les transports en voiture des tous petits. Suivant la législation en vigueur les enfants, jusqu’ à l’âge de 10 ans doivent être installés à l’arrière avec des dispositifs de retenue adapté De manière concrète, un siège auto est une chaise conçue et adaptée à un gabarit d’enfant ou de bébé.

Par cela, les sièges auto sont donc conçus suivant des normes de sécurité pour le bien des nourrissons, bébés et enfants. Ainsi les sièges auto sont nécessaires dès la sortie de la maternité. Les sièges auto comprennent donc des protections molletonnées intégrées au niveau des parties sensibles telles que les épaules ou encore le cou. Par ailleurs, les sièges auto doivent aussi comprendre des côtés enveloppants pour protéger la tête du bébé ou de l’enfant. Les sièges auto, selon les modèles ont un système diffèrent de fixation. Généralement, les sièges auto se fixent à l’aide des ceintures de sécurité. Depuis peu, le système Isofix commence à se démocratiser pour devenir la norme de référence.

Notre Siège auto coup de cœur ❤

Mycarsit Siège Auto et Rehausseur, Groupe 1/2/3 (de 9 à 36 kg), Bleu
218 Commentaires
Mycarsit Siège Auto et Rehausseur, Groupe 1/2/3 (de 9 à 36 kg), Bleu
  • Fabrication 100% Française (Rhône Alpes) - Certifié en France selon réglement normes ECE R44/04 - Récompensé de 3 étoiles Tests ADAC/TCS
  • Groupe 1/2/3 - Pour les enfants de 9 à 36kg (jusqu'à  12 ans environ) - Siège Auto face à la route : avec harnais de 9kg à 18kg (Groupe 1), sans harnais de 18kg à 36kg (Groupe 2/3)
  • Housse Maxi Confort - Accoudoirs - Appuie-tête rembourré et ajustable en hauteur - Harnais 5 points - Guide ceinture intégré - Il s'adapte à tous les véhicules munis de ceinture de sécurité 3 points
  • Poids du Siège Auto : 4,5 kg - Dimensions : L500 x l450 x H685 - Garantie de 2 ans
  • SAV joignable par téléphone du Lundi au Vendredi de 08h30 à 12h et de 14h à 17h

Top 10 des Sièges auto

Comment choisir un siège auto

Avec la disparité des marques et des modèles de sièges auto, à ne citer que Bébé confort ou encore Kiddy, comment s’y retrouver pour faire son achat ? Les premiers critères de choix à prendre en compte sont le poids et la taille de l’enfant ou du bébé. Les différents types de siège auto se basent sur ces deux critères mais aussi sur l’âge. Ces trois critères sont interdépendants. Ainsi, les sièges auto pour nourrissons ne conviendraient plus pour les enfants de 5 ans. Pour garantir la sécurité, il est donc conseillé de conformer votre choix avec ces conditions.

Par la suite, il faut bien vérifier l’inscription de la mention « UNIVERSEL » sur l’étiquette. Cette mention signifie que le siège auto en question s’adapte à tous types de voitures. Par ailleurs, la vérification du respect des normes de fabrication s’impose avant tout achat de siège auto. Cela se fait par la consultation des étiquettes. Ces dernières doivent relater des inscriptions ou symboles telles que la lettre E entourée par un cercle par exemple, qui signifie l’homologation du siège auto. Les inscriptions « ECE R44/04 » ou « ECE R 129 » pour l’i-size, sont aussi à vérifier. Cela indique la conformité du siège auto par rapport aux normes européennes.

Pourquoi acheter un siège auto

La nécessité d’avoir un siège auto s’explique par des raisons de sécurité. Au moins 1/4 des enfants de moins de 10 ans tués sur la route en tant que passager n’étaient pas attachés. Comme la taille et le gabarit des enfants ne permettent pas l’utilisation des ceintures de sécurité des voitures, leur protection ne peut être garantie qu’avec l’emploi des sièges auto. Telle raison a incité les gouvernements à l’élaboration des normes de sécurité. Ainsi, l’achat d’un siège auto n’est pas une question de choix ou de préceptes, c’est une réelle contrainte.

La sécurité routière dispose donc que les enfants moins de 10 ans doivent être installés dans des sièges auto durant un voyage, et ce, même de courte durée. Par ailleurs, il existe quelques dérogations. En effet, les transports en communs sont dispensés de cette obligation. Seuls les transports privés sont assujettis à cette obligation sous peine de sanctions. Le non-respect de ces dispositions ouvre droit à des contraventions ou encore à des amendes. Par ces faits, l’achat d’un siège auto contribue à la sécurité de votre enfant d’une part mais contribue aussi à la réduction du taux de mortalité des enfants en matière d’accident de voiture.

Comment utiliser un siège auto

La bonne utilisation des sièges auto commence par une bonne installation. Cependant, les conseils d’installation varient suivant le modèle de siège en question. Ainsi, pour plus de précautions, il est nécessaire de recourir au guide d’emploi mais aussi aux divers tutoriels en ligne qu’offrent les concepteurs.

Il faut faire le point sur quelques faits afin d’optimiser au maximum l’utilisation du siège auto. Tout d’abord, il est nécessaire de bien serrer le harnais. Avant le démarrage, il faut s’assurer que la sangle ne puisse pas être pincée, ce qui est le signe d’un mauvais réglage. La référence de sécurité est de un doigt. Pour bien régler la hauteur du harnais, il faut faire la distinction entre les sièges auto face à la route et celles dos à la route. Pour les premières, le harnais devrait se positionner à la hauteur de l’épaule ou juste au-dessus. Quant aux secondes, c’est le contraire, le harnais doit se positionner au maximum à la hauteur des épaules. En ce qui concerne le réglage de la têtière, l’espace entre les épaules de l’enfant et le bas de la têtière devrait contenir deux doigts. Il est conseillé d’enlever les manteaux avant de placer l’enfant sur le siège auto. Cela risquerait de fausser les réglages du harnais et provoquer des risques à l’enfant.

Les différents types de siège auto

Principalement, les sièges auto sont catégorisés par groupe. La catégorisation diverge cependant, selon qu’il s’agisse de la réglementation R44/04 ou de la R 129. La première  en prévoit 5 et se base sur le poids du bébé tandis que la seconde base sa catégorisation suivant la taille du bébé et propose 3 groupes.

Ainsi, suivant la réglementation R44/04, il y a 5 groupes de sièges auto. On énumère donc les sièges auto du groupe 0 (de 0 à 10kg), celles du groupe 0+ (de 0 à 13 kg), les sièges auto du groupe 1 (de 9 kg à 18 kg) et celles du groupe 2 pour les enfants de 15 à 25 kg et enfin les sièges auto du groupe 3 pour les enfants de 22 à 36 kg. Avec l’Isize, ou la réglementation R 129, il y a les sièges pour bébés (qui ne dépasse pas les 85 cm), les sièges pour les enfants (pas plus de 105 cm) et enfin les sièges pour les grands, qui commence à partir de 105 cm. Par ailleurs, on peut faire une distinction subsidiaire. Ainsi, on distingue les nacelles des coques ou encore des sièges auto baquets ou rehaussées. Il y aussi le système d’attache qui fait recours à des harnais 5 points ou bouclier. Les sièges autos peuvent aussi être inclinables ou des sièges pivotantes.

Promo Siège auto : les meilleures offres du moment

Promotions et Ventes Flash du jour sur AmazonCliquez ici